Les bases de la construction d’une clôture

Les bases de la construction d’une clôture

Construire une clôture est une tâche qui semble intimidante et difficile. Une fois que vous maîtrisez ces étapes simples, la construction d’une clôture est un jeu d’enfant.

Selon nos charpente d’ haute Savoie, la partie la plus difficile de la construction de votre propre clôture est de creuser les trous ; après cela, la structure prend forme rapidement. En plus d’une pelleteuse louée, vous n’aurez besoin que d’une scie circulaire et d’outils de menuiserie ordinaires.

Les conceptions varient considérablement, mais presque toutes les clôtures se composent des mêmes éléments de base : Une série de poteaux enfoncés dans le sol et reliés par des rails en haut, en bas et généralement au milieu également ; et des planches ou panneaux de clôture qui sont cloués aux rails pour donner à la clôture son caractère. Les clôtures d’intimité nécessitent généralement des poteaux de 4 x 4. Le bois des rails et des clôtures peut être de presque toutes les dimensions. Les parcs à bois vendent des sections de clôture préfabriquées dans de nombreux styles, mais la conception et la construction sur mesure permettent généralement d’obtenir une clôture plus esthétique.

Codes de contrôle

Avant de poursuivre, vérifiez les codes de construction et de zonage de la communauté. Nombre d’entre eux spécifient la hauteur maximale des clôtures, les distances que vous pouvez construire par rapport aux limites de la propriété et à la rue, et même les matériaux que vous pouvez ou ne pouvez pas utiliser. Une fois que vous avez choisi un modèle et établi un emplacement, délimitez et mesurez le site. Tracez l’espacement des poteaux pour une utilisation optimale du bois. Des portées de 1,5 ou 2 mètres fonctionnent généralement bien ; ne placez jamais de poteaux de clôture de plus de 2,5 mètres de distance. Si vous construisez votre clôture sur une pente, prévoyez de la descendre en plaçant chaque section plus bas que la précédente. Vous ne devez suivre le contour que si la pente est faible – et la conception de la clôture n’en souffrira pas.

Conseil de l’éditeur : Appelez toujours les services publics locaux avant de commencer un projet qui nécessite de creuser dans votre cour. Faites en sorte que toutes les lignes soient clairement marquées avant de finaliser votre plan pour vous assurer que votre projet n’interfère pas avec les lignes souterraines.

Choisir les bons matériaux

Lorsque vous commandez du bois d’œuvre, spécifiez du séquoia de construction ou du cèdre ou du bois traité sous pression et en contact avec le sol pour tous les poteaux et les traverses inférieures ; les traverses supérieures et les clôtures peuvent être des qualités moins chères de bois imputrescible. Pour minimiser la rouille, achetez des clous et des ferrures galvanisés à chaud. Si vous voulez peindre ou teindre votre clôture, appliquez la finition sur les poteaux, les traverses et les clôtures avant de clouer la clôture. Outre le gain de temps, vous obtiendrez une meilleure couverture.

Étape 1 : Poser les poteaux

Aménagez le site, creusez des trous et posez des poteaux, en commençant par les poteaux de fin. Vérifiez l’aplomb de chaque poteau en tenant un niveau sur deux faces adjacentes ; clouez des entretoises pour maintenir les poteaux en position verticale. Vérifiez également que les poteaux sont alignés en attachant une ficelle d’un poteau à l’autre.

Étape 2 : Ajout de béton

Pendant que vous pelletez le béton dans les trous, demandez à un assistant de tasser le béton pour enlever les bulles. Arrondissez le béton pour que l’eau s’écoule des poteaux. Une fois que le béton a durci, coupez les poteaux à une hauteur uniforme, si nécessaire. Formez le sommet des poteaux pour qu’ils évacuent l’eau.

Étape 3 : Ajout de rails

Fixez les rails aux poteaux. Nous avons installé nos rails face vers le haut et ajouté un support supplémentaire avec un morceau de bois à angle droit, mais vous pouvez également utiliser des clips de rail galvanisés pour accélérer ce processus. Un niveau de ligne et un carré de combinaison assurent que chaque rail est à niveau et à l’équerre avec les poteaux.

Étape 4 : Clôture de finition

Mesurez avec soin et utilisez un carré pour marquer les emplacements sur les rails de chaque planche de clôture. Les chutes de bois comprimées entre les planches maintiennent un espacement uniforme. Demandez à un assistant d’aligner les planches – dans ce cas au ras du sol – pendant que vous les fixez aux rails.

Si vous avez aimé cet article, cliquer ici pour d’autres

Admin

Related Posts

Quelle est la sécurité de votre système de volets métalliques ?

Quelle est la sécurité de votre système de volets métalliques ?

Quelles sont les études nécessaires pour devenir charpentier ?

Quelles sont les études nécessaires pour devenir charpentier ?

3 conseils pour aider les enfants à comprendre la race et le racisme

3 conseils pour aider les enfants à comprendre la race et le racisme

Combien une vue peut-elle ajouter à la valeur de votre investissement immobilier ?

Combien une vue peut-elle ajouter à la valeur de votre investissement immobilier ?